Collection Automne / Hiver 2011- 2012 : Tendance Zèbre

Je suis tombée un soir, en zappant devant ma télé, sur une vidéo de la chanteuse R&B Rihana – Rude Boy. Voici quelques images de la vidéo :



Etant donné que notre cerveau humain est doté d’une capacité de stockage de souvenirs et d’images très avancée, ce clip de Rihana m’a rappelé ce que j’avais vu il y a une dizaine de jours à peine lors du vernissage de l’exposition de Shereen Audi, à la galerie Pièce Unique – intitulée Unbound (en effet, le titre n’a rien à voir.)
Comme le nom de la galerie l’indique, j’ai eu droit à une exposition de « pièces uniques » et d’une artiste « unique » en son genre
Pour vous expliquer plus en détail :

Shereen Audi

Exhibition Unbound

SHereen Audi

Photos prises lors du soir d’ouverture.

L’artiste est jordanienne et n’a peut-être pas de PR libanais, mais que fait celui de Solidere ?
Une dizaine de personnes déambulaient dans la salle, photographe, cameramen, serveurs et artiste inclus.
Une petite quinzaine de toiles blanches presque identiques étaient accrochées de part et d’autre les murs, tel un accrochage/happening « improvisé »…
Les toiles blanches représentaient des dessins de corps féminins nus aux couleurs excentriques (fuchsia, mauve, jaune fluo..), avec des rayures de zèbres sur le corps.
Unbound : freed from bonds and restraints?… oui mais… où est le rapport ? J’ai l’impression qu’en Jordanie, on appelle encore malheureusement « artiste » toute femme voulant dénoncer les tabous sexuels par de simples traces de pinceaux… Des toiles qui ne disent rien, qui ne montrent rien, et en plus de tout ca, une technicité médiocre. C’est là que je décide de donner une deuxième chance à l’artiste, d’aller lui poser quelques questions pour mieux comprendre l’exposition.
Ah oui… la voila… heureusement… pas habillé en tenue zébrée.

Sarah: Hi my name is Sarah, I am an art critic, can I know more about your work and about the curator of this exhibition?
Shereen Audi: Curator? What does curator mean, I didn’t understand?
Sarah: Organizer
Shereen Audi: If you want to do an exhibition you have to talk to Solidere.

Bref… en fait j’avais eu des réponses à toutes mes questions, mais j’ai décidé quand même de donner une troisième chance au show ( jamais deux sans trois ) et d’aller parler à une personne que tout le monde prenait en photo, croyant que c’est la “curator” de l’exposition.

Sarah: Hi. Are you the curator of this exhibition?
Woman: curator? What does it mean?
Sarah: (essoufflée): ORGANIZER
Woman: We are Solidere, the artist comes to us and we plan an exhibition for his work. Who are you? Are you from a magazine?
Sarah: No… And who decided how the paintings will be put on the wall?
Woman: Me, the artist, some people working in Solidere… We help each other you know…

J’ai préféré laisser tomber ce dialogue stichomytique qui ne servait a rien… J’ai bu un verre de vin qu’un serveur m’a tendu … ce qu’il me fallait pour digérer tout ça.
Vous voulez connaitre les prix de ces ho…toiles? C’est celui de la prétention.
J’ai préféré retourner à ma télé et l’appréciation du high art de Rihanna.

Sarah


7 responses to “Collection Automne / Hiver 2011- 2012 : Tendance Zèbre

  • Linda

    j pense k t ete un peu tro dure avk lartiste!
    chacun interprete les toiles a sa facon
    c vrai k d nos jours nimporteki ki a ds conaisances et des sponsors peuvent se considerer des artistes
    mai voila, u wr still a bit too harsh on her😛

    • Sarah Chaoul

      oui tu as peut-etre raison, mais tu sais meme les grands artistes recoivent des critiques negatives et puis c’est les critiques qui poussent un artiste a avancer et ameliorer son travail. Faudra juste qu’il ou elle ai la maturite de l’accepter.
      ( excuse the typography i am writing from my phone )

  • Vanessa.

    Sans même considérer ici la critique envers le travail de Shereen, je trouve pathétique l’idée que des personnes qui prétendent appartenir au milieu de l’art ne savent même pas la définition de termes de base comme “curator, commissaire” etc. Surtout une galerie telle que Pièce Unique, parrainée par Solidere, et qui par son emplacement semble donner une image de “prestige”. Je crois qu’il y a un certain tri à faire, on ne peut pas simplement exposer n’importe qui et n’importe comment.

    Personnellement, je ne suis pas allée voir l’expo, mais rien qu’ à regarder les images, c’est pas du tout ma tasse de thé.

    il m’a fait bien rire cet article !

    • Sarah Chaoul

      Merci vanessa… Cest malheuresement le cas un peu partout. Ils veulent tout faire en meme temps et ne s attardent pas sur le fond.c est un peu comme ca aussi dans tous les domaines au Liban.
      En esperant d avoir de meilleures expositions cette annee..
      A bientot

      Sarah

  • Haifa

    3ayb 3alayke … c trop !!

  • Haifa

    ana je n’est pas aime les peintures de Shereen🙂 mais j’ai ecrit se que je pense about ethics dans une autre page … j’attend les prochaines articles pour evaluer le progres😀😀😀😀 the girls writing in this blog r also unfamous and unproffessional so i guess we can also insult them with our comments and critics😛 something we cant do with proffessional writers or painters … its kind of fun i guess😀

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: